Cette liste est la mienne et est non exhaustive. Elle évoluera au fur et à mesure de mes avancées en tant que stoïcien.

Le stoïcisme est une philosophie qui peut servir à chacun, qu’importe notre âge ou les problématiques que l’on rencontre. C’est une philosophie pratique.

Loin des philosophes de notre imaginaire, les philosophes stoïciens essayent systématiquement de rapprocher leurs idées de la vie de tous les jours dans le but de mieux vivre.

L’avantage d’une philosophie pratique, c’est que l’on peut l’intégrer à notre vie. Le stoïcisme est une philosophie du bonheur qui se pratique petit à petit, à force d’enseignements et d’essais.

Attention toutefois, comme Epictète s’accordait à le dire, l’important n’est pas de lire Chrysippe, mais d’appliquer tous les jours les conseils que l’on a appris. En d’autres termes, vous n’êtes pas obligé d’avoir lu des dizaines de livres pour commencer à pratiquer. Commencez tout simplement.

Les livres antiques sont extrêmement intéressants et donnent l’essence du stoïcisme. En revanche, certains sont lourds et redondants et l’on peut décrocher assez rapidement. Ce serait dommage de s’arrêter si tôt.

Je recommanderai donc, avant de commencer à lire les philosophes stoïciens, de lire des vulgarisateurs qui vous permettront de developper votre premier aperçu et de comprendre plus facilement les principes généraux de la philosophie stoïcienne.

Les meilleurs livres sur le stoïcisme pour s’initier

Quand vous commencez à pratiquer ou simplement à vous intéresser à la philosophie stoïcienne vous devez modéliser mentalement les préceptes et les pratiques. Je vous recommande des lectures vous proposant déjà des modèles à suivre :

  • L’obstacle est le chemin de Ryan Holiday, ce livre devrait être le point de départ de tous les débutants à la philosophie stoïcienne. Ryan Holiday vous propose sa vision du stoïcisme : trois principes actionnables. Changer sa perception, Développer sa volonté et Agir pour améliorer sa vie. Excellent pour commencer à pratiquer le stoïcisme.
  • A Guide To The Good Life de William Irvine, ce livre est uniquement en anglais mais je trouve qu’il peut faire office de point de départ intéressant. Irvine est professeur de philosophie dans l’Ohio est a tenté de synthétiser la philosophie stoïcienne et ses principes. Vous retrouverez d’abord une rapide histoire du stoïcisme accompagnée d’une présentation de la doctrine et de son évolution au fil du temps. Irvine nous propose différents exercices pratiques à mettre en place puis des cas particuliers de la vie avec les conseils des sages antiques. Comment réagiriez-vous à une insulte ? Les Anciens ont déjà fait face à maintes situations qui n’ont pas tant changé.
  • De la vie heureuse, De la brièveté de la vie, Sur la tranquillité de l’âme de Sénèque, ces trois essais sont une partie de l’œuvre littéraire de Sénèque et sont très abordables. Courts, vous trouverez un condensé de sagesse Stoïcienne, idéal pour mettre un pied à l’étrier. Je ne peux que vous recommander les œuvres de Sénèque aux éditions Laffont qui regroupent ces trois essais ainsi que la totalité des autres écrits accompagnés de commentaire de Paul Veyne, professeur au Collège de France.

Les meilleurs livres sur le stoïcisme pour débutants

  • Le manuel d’Epictète, Epictète est peut-être le plus « rigide » des stoïciens avec Musonius Rufus mais son manuel est très abordable. D’abord il est très court et reprend la quasi-totalité de ses entretiens sur seulement quelques pages. Parfait pour débuter.
  • Les lettres à Lucillius de Sénèque, je recommande ce livre pour les débutants, car nous avons l’impression que Sénèque vit au 21ᵉ siècle. Parfois il me suffisait de remplacer le prénom Lucillius par Guilhem et j’avais l’impression que toutes ces lettres m’étaient destinées. Reprise de contrôle sur notre vie, rapport à la gloire, à la mort, au suicide, bref Sénèque nous donne des conseils concrets.
  • Les pensées pour moi-mêmes de Marc-Aurèle, ou son journal intime. Dernier des grands empereurs Romains, il eût une vie difficile : invasions barbares, épidémies, mort de ses enfants, trahison de généraux. On plonge dans les pensées nocturnes d’un empereur plein de sagesse. Je m’imagine toujours les scènes de Marc-Aurèle dans Gladiator en me disant qu’un empereur avait bien plus de poids sur les épaules que moi : cela m’aide à relativiser.
  • L’égo est l’ennemi de Ryan Holiday. Celui-là ne traite pas de stoïcisme à proprement parler même si cette philosophie est présente dans tous les écrits de Ryan Holiday. Ce livre est intéressant car il remet l’égo à sa place et nous propose d’embrasser le fatalisme actif des stoïciens.

Les meilleurs livres sur le stoïcisme pratiquants avancés

  • Les Essais de Montaigne, Montaigne était un adepte de plusieurs philosophies antiques dont celle du Stoïcisme. Au début des Essais sur la constance, Montaigne nous rappelle la différence entre la réaction naturelle à un événement et la capacité à ne pas laisser notre esprit être emporté par nos émotions. Voilà ce qui différencie le sage stoïcien du non-initié. Les essais ne traitent pas uniquement du stoïcisme mais sont une belle opportunité pour changer notre vision du monde et comprendre la place de l’incertitude dans celui-ci.
  • Les entretiens d’Épictète, vous pouvez considérer cet ouvrage comme la suite plus profonde du Manuel. Parfait pour les personnes qui souhaitent poursuivre leur apprentissage stoïcien. Cependant, c’est le livre antique que j’ai le moins apprécié. Étant des entretiens oraux rapportés par un apprenti, on retrouve souvent les mêmes idées qui se répètent, j’ai eu du mal à le terminer.
  • Enfin, pour le plaisir de lire un auteur stoïcien moderne, voici le reste des ouvrages de Ryan Holiday. C’est un auteur prolifique qui contribue énormément à la littérature stoïcienne :
    Lives Of The Stoics, – Daily Stoics,– Le calme est la clé,

Pour aller plus loin et intégrer le stoïcisme dans d’autres pensées

  • Arthur Schopenhauer, Le monde comme Volonté et comme Représentation, je n’ai pas encore lu d’ouvrage de cet auteur mais il est souvent recommandé par les stoïciens avertis. Plus précisément, Schopenhauer a beaucoup travaillé la notion de désir, le livre que j’ai mis en lien est considéré comme son œuvre la plus accomplie.
  • Tom Wolfe, Un homme, un vrai, ouvrage de fiction relatant l’histoire d’un Homme qui se retrouve emprisonné et qui, pour réussir à tenir le choc dans la brutalité des prisons américaines, rencontre les œuvres d’Epictète.
  • Antifragile de Nassim Nicholas Taleb et Le Hasard Sauvage, ces ouvrages traitent peu du stoïcisme. Taleb aborde ce sujet pour développer ses idées liées au hasard dans la vie d’un trader et dans la vie courante. Par exemple, l’asymétrie de Sénèque permet de voir l’enrichissement comme une opportunité sans souffrir de pertes potentielles. Je recommande ces ouvrages à n’importe qui et d’autant plus aux stoïciens d’aujourd’hui car ils nous permettent d’entrevoir une vision du stoïcisme plus proche de notre vie moderne.

Si vous n’avez pas le temps de lire ?

Si vous ne souhaitez pas beaucoup lire je vous recommande de ne lire que les livres du triptyque antique du stoïcisme : Les trois traités de Sénèque et ses lettres à Lucillius, Le manuel d’Epictète et les pensées pour moi-même de Marc-Aurèle. Ces livres ne sont plus soumis aux droits d’auteurs depuis longtemps et peuvent coûter très peu cher, même être gratuits en ebooks. Par contre, méfiez-vous de la traduction qui sont parfois chaotiques.

Pour de bonnes traductions et des œuvres complètes suivez ces liens :